Les voix familières de Temps fête

On les surnomme les « Thierry Rolland & Jean-Michel Larqué » ou bien encore « les compères ». Leurs voix sont associées aux fêtes maritimes de Douarnenez pour bon nombre de personnes. Intarissables sur les bateaux, ils commentent les parades de la flottille de Temps fête pour le plus grand plaisir des festivaliers.

Jacques Blanken, Michel Philippe, souvent accompagnés de Bernard Cadoret, sont fidèles au poste depuis environ 15 ans. Grâce à leurs talents et connaissances, ils captent l’attention des festivaliers. Chaque bateau est mis en exergue avec naturel, rendant le public encore plus subjugué par le spectacle maritime. De l’histoire aux explications techniques des vieux gréements, en passant par l’histoire de la ville, ou une anecdote, les spectateurs ne peuvent qu’apprécier les régates et les entrées-sorties de la flottille.

Quand on leur demande comment ils connaissent aussi bien le patrimoine maritime, Jacques répond que c’est par habitude. C’est un parfait mélange de lectures, de recherches, de rencontres aussi. Quand ils voient un bateau inconnu passer sous leur nez, ils n’hésitent pas à rencontrer le propriétaire pour aller à la pêche aux informations. C’est une des habitudes matinales de Jacques d’ailleurs, faire un tour pour repérer les nouveaux bateaux.

Mais comme le soulignent nos experts, ils évitent d’être trop techniques dans leurs commentaires car le public n’attend pas cela. Nos compères sont là pour faire découvrir et faire comprendre le monde maritime, mais surtout révéler les choses.

Complices, ils se complètent. Michel est un fin connaisseur des « bateaux patrimoines », Jacques de la plaisance classique, et Bernard de tous les autres bateaux.
Ils sont un spectacle à eux-mêmes : Michel avec ses jumelles, chuchote des informations à Jacques qui est en train de commenter. Lorsqu’un d’eux a un trou de mémoire, ou un coup de fatigue, un autre prend le relai. Et le temps est long quand l’un d’eux se retrouve seul à la barre. Parfois ils ne sont pas d’accord mais cela conduit à des discussions spontanées passionnantes. Le public n’est pas en reste ; beaucoup de festivaliers viennent les féliciter, les remercier.

Même au bout de 6 jours, l’énergie est au rendez-vous. La voix flanche parfois avec la fatigue, mais excusons-les, ils font un travail de maîtres !

Pour finir, une anecdote marquante : l’entrée du Belem au Port-Rhu en 2014. Ils étaient au micro, et la tension était tellement palpable qu’inconsciemment le niveau de leur voix a diminué, laissant place au silence. Ce qui a immanquablement faire monter la tension. Jusqu’à un « houra » général de l’assemblée au passage réussi du Belem. Un moment d’émotion pour tous. Et une autre anecdote pour la route : les matelots du Sedov qui ont jeté leur casquette devant eux lors de leur arrivée !

Des anecdotes qui sont nombreuses et le seront encore plus au gré des prochaines éditions ! Car nous comptons bien sur nos commentateurs hors pair pour continuer à animer les parades de la flottille Temps fête !

Un grand merci à chacun de nos compères !

By | 2017-01-04T16:40:11+00:00 août 3rd, 2016|News|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Nous contacter

29 bd du Général de Gaulle, 29100 Douarnenez

Phone: 0298922929

Web: http://www.fmdz.org

Tout sur Temps fête 2018